Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 10:28

Il est amusant de constater que les catalogues vidéo mettent en avant une gamme de sentiments entre lesquels le consommateur est appelé à choisir : humour, drame, horreur, passion.

 

On ne choisit pas un film, mais le sentiment que l'on souhaite éprouver (joie, tristesse, peur, amour, etc.).

 

La vidéo est un réservoir de sentiments humains à la disposition des voyageurs perdus dans le monde vidéo, l'Etherciel. Un film est un moment sentimental dont la couleur varie selon le choix du consommateur.

On appuie sur un bouton de la télécommande, et nous voilà partis pour 1h30 à 2h de joie ou d'horreur, de tristesse ou de rire. Le générique commence à défiler, installez vous confortablement dans votre cabine de téléportation à laser atomique nouvelle génération, vous allez être téléchargé dans la nouvelle dimension pour un moment de vie choisi, par vous, cher Client, dans notre catalogue de sentiment humain.

Ce monde est devenu tellement aride, plus aride que le plus terrible des déserts, que les sentiments se vendent maintenant au kilo, ou, plus exactement, à la minute (120 minutes de passion...). C'est d'ailleurs sous cette forme que la publicité tente de nous attirer vers cette forme de consommation sentimentale : une durée associée à une émotion (1). Il existe aussi une catégorie appelée "Famille", pour se sentir bien dans une petite famille gentille. L'important est d'apprendre à calquer ses sentiments sur ceux de la machine, ne faire plus qu'un avec le flux mental. 

Pour ceux qui veulent agir, tout simplement, sans éprouver de sentiment, il est possible d'opter pour "Action" (dans le même registre, la catégorie "Aventure" et "Arts Martiaux"). A l'attaaaaque ! Pneus qui crissent, grands coups de poings dans la gueule du méchant, etc.

Enfin… c'est à dire… nous n'agissons pas, nous avons l'impression d'agir, d'être là dedans, de l'autre côté de l'écran, à la place des personnages. Affalés dans notre canapé, nous agissons à l'intérieur de notre cerveau. Là encore, nous apprenons à vivre une Seconde Vie, derrière l'écran, à nous adapter à cet environnement, grâce à une panoplie complète de sentiments et d'actions. Ressentir et agir : en somme, tout ce qui fait une vie.

 

Un catalogue vidéo est un manuel d'utilisation du Nouveau Monde.

 

Seconde conclusion : le seul genre réaliste dans l'offre actuelle des catalogues vidéo est le genre Fantastique/SF, car c'est le seul qui nous montre la réalité d'aujourd'hui.

 

Emmanuel Cauvin, le 29 octobre 2011

modifié le 30 octobre

 

(1) Résumé des propriétés physiques de l'Etherciel:

"le mouvement et la copie, émission et réplication dans un lieu sans étendue, où le temps est la mesure de tout".

Pour en savoir plus:

http://etherciel.over-blog.com/article-2-5-72502443.html

J’appelle Etherciel tout ce qui est numérique, de la TV à World of Warcraft, données et programmes, en ligne et hors ligne. 

Pour en savoir plus:

http://etherciel.over-blog.com/article-lois-naturelles-et-lois-civiles-dans-les-mondes-numeriques-1-4-72114874.html


 

Repost 0
Published by etherciel
commenter cet article